Psaume 52 (53) – Dixit insipiens in corde suo

1. Du maître de chant. Pour la maladie. Poème. De David.53:2 L’insensé a dit en son cœur »Non, plus de Dieu!» Ils sont faux, corrompus, abominables; non, il n’est plus d’honnête homme. 52:1 In finem, pro Maëleth intelligentiæ. David. Dixit insipiens in corde suo : Non est Deus.52:2 Corrupti sunt, et abominabiles facti sunt in iniquitatibus ; non est qui faciat bonum. 52:1 εἰς τὸ τέλος ὑπὲρ μαελεθ συνέσεως τῷ δαυιδ52:2 εἶπεν ἄφρων ἐν καρδίᾳ αὐτοῦ οὐκ ἔστιν θεός διεφθάρησαν καὶ ἐβδελύχθησαν ἐν ἀνομίαις οὐκ ἔστιν ποιῶν ἀγαθόν
2. 53:3 Des cieux Dieu se penche vers les fils d’Adam, pour voir s’il en est un de sensé, un qui cherche Dieu? 52:3 Deus de cælo prospexit super filios hominum, ut videat si est intelligens, aut requirens Deum. 52:3 ὁ θεὸς ἐκ τοῦ οὐρανοῦ διέκυψεν ἐπὶ τοὺς υἱοὺς τῶν ἀνθρώπων τοῦ ἰδεῖν εἰ ἔστιν συνίων ἢ ἐκζητῶν τὸν θεόν
3. 53:4 Tous ils ont dévié, ensemble pervertis. Non, il n’est plus d’honnête homme, non, plus un seul. 52:4 Omnes declinaverunt, simul inutiles facti sunt ; non est qui faciat bonum, non est usque ad unum. 52:4 πάντες ἐξέκλιναν ἅμα ἠχρεώθησαν οὐκ ἔστιν ποιῶν ἀγαθόν οὐκ ἔστιν ἕως ἑνός
4. 53:5 Le savent-ils, les malfaisants? Ils mangent mon peuple, voilà le pain qu’ils mangent, ils n’invoquent pas Dieu. 52:5 Nonne scient omnes qui operantur iniquitatem, qui devorant plebem meam ut cibum panis ? 52:5 οὐχὶ γνώσονται πάντες οἱ ἐργαζόμενοι τὴν ἀνομίαν οἱ ἔσθοντες τὸν λαόν μου βρώσει ἄρτου τὸν θεὸν οὐκ ἐπεκαλέσαντο
5. 53:6 Là ils seront frappés d’effroi sans cause d’effroi. Car Dieu disperse les ossements de ton assiégeant, on les bafoue, car Dieu les rejette. 52:6 Deum non invocaverunt ; illic trepidaverunt timore, ubi non erat timor. Quoniam Deus dissipavit ossa eorum qui hominibus placent : confusi sunt, quoniam Deus sprevit eos. 52:6 ἐκεῖ φοβηθήσονται φόβον οὗ οὐκ ἦν φόβος ὅτι ὁ θεὸς διεσκόρπισεν ὀστᾶ ἀνθρωπαρέσκων κατῃσχύνθησαν ὅτι ὁ θεὸς ἐξουδένωσεν αὐτούς
6. 53:7 Qui donnera de Sion le salut d’Israël? Lorsque Dieu ramènera son peuple, allégresse à Jacob et joie pour Israël! 52:7 Quis dabit ex Sion salutare Israël ? Cum converterit Deus captivitatem plebis suæ, exsultabit Jacob, et lætabitur Israël. 52:7 τίς δώσει ἐκ σιων τὸ σωτήριον τοῦ ισραηλ ἐν τῷ ἐπιστρέψαι κύριον τὴν αἰχμαλωσίαν τοῦ λαοῦ αὐτοῦ ἀγαλλιάσεται ιακωβ καὶ εὐφρανθήσεται ισραηλ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s